Nous avons le plaisir de vous convier à la RENCONTRE LITTÉRAIRE

LE MERCREDI 30 OCTOBRE 2019 À LA VILLA CHANTECLERC, route de Didier (rue du Pr Raymond Garcin, Fort-de-France), à partir de 19 h :

Première présentation publique de l’ouvrage LÉNINE - REGARDS DU SUD SUR LA RÉVOLUTION D’OCTOBRE 1917,

collectif préfacé par Philippe Pierre-Charles, postface de Marc Ferro, Idem éditions, Paris, 2019, 970 pages, 26,20 €

- Table ronde avec les contributeurs présents :

Que reste-t-il de l’Octobre russe ? Lénine a quasiment disparu des rayons des bibliothèques. Son œuvre est devenue « un magistral trou noir académique » :

- Hommage à Gerty Archimède intitulé « La poussée d’Archimède Gerty » par Suzanne Dracius

- Lectures d’extraits par Patrick Mathelié-Guinlet

- Débat, échanges, dédicaces

- Cocktail dînatoire russo-créole.

(Entrée libre et gratuite)

• Sommaire de l’ouvrage :

Textes de

Lénine : La révolution socialiste et le droit des nations à disposer d’elles-mêmes | L’État et la Révolution | L’impérialisme stade suprême du capitalisme | Que faire ? | La maladie infantile du communisme, le “ Gauchisme ” | Socialisme et religion

Préface | Philippe Pierre-Charles : Lénine, la Révolution russe : quelle actualité ?

Christophe Boisbouvier : 1917 et l’Afrique – Russie-Afrique : Le paradoxe de Lénine

Robert Bileau : La Révolution d’Octobre et les luttes de libération nationale. Le droit du peuple catalan à disposer de lui-même.

Bruno Guigue : 1917-2017 : L’étincelle d’Octobre

Mohamed Belaali : Lénine porte-drapeau des opprimés et des exploités.

Rebeca Toledo : La révolution russe a inspiré et soutenu les luttes de libération nationale

Combat Ouvrier (Guadeloupe) : Il y a 100 ans, la Révolution russe transforme la société

Ghislaine Joachim-Arnaud : Les travailleurs au pouvoir, vive la Révolution d’Octobre 1917

Robert Saé : Célébration de la Révolution d’Octobre 1917

Michel Branchi : Octobre 1917 et nous

Che Guevara : Le Discours d’Alger du 22 et 27 février 1965

Chems Eddine Chitour : Si Che Guevara revenait parmi nous. Le monde a besoin de son humanité

Claude McKay : Soviet Russia and the negro

CWI : États-Unis : la Révolution russe et l’héritage du mouvement de la liberté noire

Gerty Archimède : Voyage(s) à LenIngrad

Jean-Jacques Cadet : Le marxisme de Jacques Roumain

Hakim Adi : Panafricanisme et communisme, entretien avec H. Adi

Critique Sociale : le léninisme et la révolution russe

Postface | Marc Ferro : Questions à l’historien sur la Révolution de 1917 et la colonisation

Patrick Mathelié-Guinlet : Clausule poétique

• Pour commander l’ouvrage LÉNINE - REGARDS DU SUD SUR LA RÉVOLUTION D’OCTOBRE 1917,

collectif préfacé par Philippe Pierre-Charles, postface de Marc Ferro, Idem éditions, Paris, 2019, 970 pages, 26,20 € :

CHEZ VOTRE LIBRAIRE LE PLUS PROCHE / PAR DILICOM / ISBN : 978-2-36430-038-5

ou

https://www.amazon.fr/Lenine-Regards-Sud-Revolution-dOctobre/dp/236430038X/ref=sr_1_1?mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&keywords=LENINE+%3A+REGARDS+DU+SUD+SUR+LA+IDEM&qid=1572270906&sr=8-1__

ou

https://livre.fnac.com/mp39994345/LENINE-regards-du-Sud-sur-la-Revolution-d-Octobre#omnsearchpos=1

Cette rencontre littéraire est agrémentée par l'exposition de Mickaël Caruge « Magie Insulaire » à la Villa Chanteclerc :

« Cette exposition propose à l’image de l’esprit de liberté impulsé par les penseurs de la négritude et de l’émancipation « nègre » (Césaire, Senghor, Glissant, Nardal, Diop…) après des décennies d’écriture poétique et de lutte, un chant graphique à l’intention de l’idée de rencontre et de force diasporique. Peinture de visages, cartographies, trajectoires, sont les principes retenus comme déclencheur.

Il n’est pas utile d’être un génie pour s’apercevoir de la complexité du monde. Il est néanmoins nécessaire, à une telle époque d’immédiateté, de s’arrêter et de regarder l’immense richesse culturelle qu’offre ce monde, et donc le magnifique laboratoire culturel que constitue cette luminescente Caraïbe. Celle-là même dont les particularités doivent être interrogées par les artistes, car elle fascine déjà ailleurs, et devient un vaste sujet d’études post-coloniales aujourd’hui.

Créatif dès l’enfance, curieux de littérature, je suis entré dans la nécessité artistique à l’âge de cinq ans, intéressé par l’atelier artisanal de mon père et les encyclopédies variées que mes parents conservaient précieusement. Ce goût ne m’a jamais quitté. » (Mickaël Caruge)

Bien cordialement,

Association Promolecture