En hommage à la nature maltraitée, hélas, sur trop de continents !

Poème :

Nature envoûtante

Clarté diaphane
Irradiée par la lueur rougeâtre
D'un ciel céruléen

Eau émeraude
Dont les reflets opalins
Dans l'horizon de ma vie
Graduent come un arpège
le ryhme échévelé
De la traversée des rencontres
Au firmament des étoiles

Délire onirique
Ou réalité qui jouxte le sommeil
Les yeux ouverts
Je découvre le verdier près de la prairie
Interstice entre la lumière et l'ombre
Des ruisseaux de l'existence
Nature envoûtante
Qui accomplit sa péripétie
le chemin que je construis.

Copyright Guy CREQUIE
Messager de la culture de la paix de l'UNESCO
Lauréat de l'Académie Européenne des arts
Docteur Honoris Causa de l'Académie mondiale de la culture et des arts.